Résponsable : Pr Ewa BEREZOWSKA-AZZAG - Code équipe C2680203

Membres de l'Equipe QUEDD

Naimi-Ait Aoudia Meriem (MCB)
Nouani-Benali Nadjia (MCB)
Hocine Mohamed  (MCB)
Abdelatif Isma (MAA / Doctorante)
Akrour Nadia (MAB)
Bouallag-Azoui Ouafida (MAA / Doctorante)
Boukarta Soufiane  (MAA / Doctorant)
Cherfaoui Dounya (MAA / Doctorante)
Daoudi-Tamoud Mounya (MAA / Doctorante)
Djellata-Benabderrahmane Amel (MAA / Doctorante)
Fernini-Haffif Assia (MAA / Doctorante)
Srir Mohamed (MAA / Doctorant)
Ariouat Meriem (Doctorante)
Saci Houda(Doctorante)
 

Le champ de recherche de l’équipe QUEDD cible l’ensemble des aspects de développement durable de la ville. Face aux défis environnementaux, socio-économiques et urbains que la ville algérienne devrait affronter dans l’avenir sous pression des crises multiformes et des risques majeurs, la métropole d’Alger constitue le champ d’intérêt particulier du fait de son rôle géostratégique à la fois de capitale nationale, de métropole maghrébine et méditerranéenne.  L’horizon temporel fixé par les outils stratégiques de planification territoriale et urbaine de la métropole correspond par ailleurs aux objectifs et échéances des différents engagements que l’Algérie a pris dans le cadre des conventions internationales, qui l’obligent à les traduire en action à l’échelle locale. Pour anticiper et faciliter ce processus, l’équipe s’organise autour de trois axes de recherche R&D en fonction des objectifs prioritaires, qui ciblent le champ spatio-fonctionnel d’Alger. Sur ce territoire, il s’agit de proposer aux acteurs de l’urbain des outils d’ingénierie d’aide à la conception, à la gestion et à la décision, efficaces et adaptés aux besoins locaux dans les domaines de l’urbanisme, de l’aménagement et de l’environnement durable, notamment les diagnostics pertinents, les méthodes d’évaluation et de monitoring intelligent, les scénarios prospectifs, les banques des données. 

Les projets de thèse et la collaboration avec le secteur institutionnel et économique sont centrés sur les axes thématiques suivants :

Axe 1. Maîtrise de croissance urbaine (recherche théorique)

La ville efficiente (performante, rentable, équitable) et la dynamique du système urbain sont ici visées. L’axe s’intéresse aux nouvelles fonctions urbaines qui émergent face aux enjeux identifiés, aux nouveaux modèles d'urbanisation des territoires métropolitains en réponse aux exigences de développement durable et aux nouvelles approches de planification urbaine locale qui pourraient encadrer ses modèles.

Axe 2. Résilience urbaine, risques majeurs et changement climatique (recherche opérationnelle)

Ici, la ville résiliente (sécuritaire, autonome et adaptable) et la flexibilité du système urbain sont ciblées. L’axe s’intéresse à la vulnérabilité urbaine au changement climatique et aux moyens d’adaptation climatique, à l’urbanisme écologique en réponse à la raréfaction des ressources naturelles et la recrudescence des risques majeurs, et enfin à la planification urbaine aux états limites, ses outils et techniques.

Axe 3. Qualité urbaine, performances et environnement durable (recherche opérationnelle)

C’est la ville efficace (accueillante, confortable, vivable) et la qualité de l’écosystème urbain qui sont considérées. L’axe s’attache à définir, évaluer et observer l’attractivité urbaine locale et son évolution, la qualité du cadre de vie dans un milieu urbain métropolitain, la planification urbaine environnementale, ses outils et techniques au service du monitoring des performances urbaines locales.

Axe 4. Intelligence urbaine (UIU) (recherche appliquée)

Les trois axes précédents visent le développement des projets de recherche en collaboration avec le secteur utilisateur (institutions et organismes) et en coopération avec des universités nationales et étrangères. Les domaines de recherche étant interconnectés, l’UIU (Unité d’Intelligence Urbaine, notamment sa première section Global Urban Environment Scan Team GUEST) assure le lien opérationnel entre ces domaines et la production d’outils de monitoring du système urbain, d’aide à la conception, à la décision et au management urbain au service des collectivités locales ou des différents observatoires locaux. C’est la ville intelligente qui est en question (hybride, interactive, innovante).

La recherche intégrée dans ces axes a produit jusqu’aujourd’hui 6 thèses de doctorat en sciences, 20 magisters et 11 masters recherche, tous soutenus à l’EPAU, ainsi que deux ouvrages pédagogiques et deux ouvrages de recherche publiés par les maisons d’édition algériennes et étrangère, plusieurs dossiers thématiques et articles scientifiques.  D’autres travaux sont en cours.

Mots-clés : Planification urbaine durable, Efficience environnementale, Performances urbaines, Résilience climatique, Monitoring de durabilité, Intelligence urbaine