Evénement : Journée d'étude

Thème : Jean-Jacques Deluz. Une vie d’architecte en Algérie (1956-2009)

Organisateur : Laboratoire ville, architecture et patrimoine [LVAP]
Date : Mardi 05 novembre 2019, à partir de 09h00
Lieu : Salle de conférence, [epau]
 

A l'occasion du dixième anniversaire de sa disparition, l'Ecole Polytechnique d'Architecture et d'Urbanisme d'Alger, le Laboratoire Architecture, Ville et Patrimoine (LVAP), en collaboration avec le Centre d'Etude Diocésain, organisent une journée d'étude autour du parcours et de l'œuvre de l'architecte suisse Jean-Jacques Deluz. La rencontre s'insère dans cette récente tendance des recherches universitaires, à reconsidérer en profondeur l'architecture -et donc les architectes- des XIXème et XXème siècles en Algérie. Un vaste processus de réappropriation historique d'un patrimoine qui réunit chercheurs algériens et occidentaux, et qui tend souvent à associer dans une même réflexion la période coloniale et celle de l'indépendance. 

Dans cette optique, la figure de Jean-Jacques Deluz s'impose naturellement : d'abord comme témoin des politiques urbaines et architecturales durant la dernière décennie de la colonisation, puis comme acteur majeur de la formation et de la pratique de l'architecture et de l'urbanisme au lendemain de l'Indépendance. A la faveur du dépôt de ses archives inédites au Centre d'études diocésain d'Alger et alors que s'entament les premières recherches sur son œuvre et sur sa vie, cette journée d'étude se propose  de mesurer la fortune critique de Jean-Jacques Deluz. 

Dans un renversement de focale, la mémoire sera inscrite comme fil conducteur, du tout au fragment, des réflexions sur son itinéraire algérien. En effet, si les études monographiques à partir de documents de première main autorisent l'historisation académique d'un parcours et d'une œuvre, cette rencontre qui fait la part belle aux témoignages, permettra de discuter l'univers professionnel de l'architecte ainsi que ses activités pédagogiques et de recherche de manière moins rigide, dans cette dimension de partage qui lui était si chère. Au-delà des aspects mémoriels et matériels, il sera question à cette occasion d’interroger de manière sous-jacente  la personnalité complexe de l'architecte, ses influences, ses références et son rapport à la profession.

C'est donc dans une perspective résolument transdisciplinaire, que ses anciens élèves, collègues et collaborateurs : architectes, urbanistes, sociologues et historiens, sont invités à rendre hommage à Jean-Jacques Deluz et à témoigner de ce qui, dix ans après sa mort, assure encore sa présence au sein de nos disciplines respectives.

Cette rencontre annonce l'exposition qui lui sera consacrée à l'Ecole Supérieure des Beaux-arts d'Alger et à l’EPAU, dans laquelle seront dévoilées certaines de ses productions plastiques inédites qui constituent sans aucun doute la part la moins connue de son œuvre.

PDF 2  Consulter le programme de la journée